Cher Monsieur Sénant,
Le lendemain des attentats horribles a eu lieu un grand concert de la Chorale d’Antony à Reinickendorf. Avec les chanteurs de la « Kantorei de Frohnau » elle a chanté la Messe de Sainte Cécile de Charles Gounod sous la direction de Monsieur Dominique Simonnet.
Ce concert devait être l’ouverture d’une année au cours de laquelle nous célèbrerons le cinquantième anniversaire du jumelage d‘ Antony et Reinickendorf. Mais après les crimes de vendredi soir, il avait une signification beaucoup plus profonde : c`était un message de paix. Les deux chœurs ont chanté avec une grande expression, avec une force, qui nous a touchés profondément. Une force qui nous a consolés et qui a atténué notre peine. Le concert réalisa justement le contraire des actions des terroristes qui ne veulent pas la paix, qui veulent diviser la société européenne, qui veulent détruire.
Après le concert, nous nous sommes réunis en souvenir des victimes des attentats horribles et pour exprimer ensemble, en tant que membres de la famille européenne, notre solidarité: nous voulons la paix, nous voulons l‘ amitié et l’entendement des peuples et des religions. C’est ça : la valeur précieuse du jumelage d’Antony et Reinickendorf.
Cher Monsieur Sénant,
Au nom de la ville de Reinickendorf nous exprimons nos condoléances les plus sincères aux victimes et à leurs familles, nos pensées vont aux citoyennes et citoyens de Paris.
Nous vous prions d’agréer, cher Monsieur, nos respectueuses salutations.

Hinrich Lühmann

Frank Balzer

Torsten Hauschild

Président de l’ assemblée

Maire de Reinickendorf

Chargé des jumelages